Barathon, Apérothon ... ou plutôt Marathon ?

Tout le monde le sait Lille est une ville de joyeux buveurs, toujours la bière sur le cœur on ne manque pas d’événement pour célébrer cette fierté.

Dernièrement à ESPOL s’est tenu la célèbre tradition de l’apérothon dans les jours suivant notre WEI. Le but ? Faire le tour des 5 appartements des deuxièmes années où des petits jeux alcoolisés comme on les aime nous attendaient.

Des exemples ? Shazam au shot, les blagues à papa au rosé, et euh… il s’est passé quoi au dernier déjà ?

En effet, nombres de nos camarades sont tombés pendant cette soirée tumultueuse qui « devait » se terminer au Network. Hélas, tout le monde n’est pas parvenu jusque là #RIPLESTOILETTES

« L'apérothon, ce fût une agréable soirée ... jusqu'au moment où j'ai franchi le seuil du premier appartement. J'y ai rencontré les mimes, les bières pong, les Times Up, les blind test, et surtout : les shots en veux-tu en voilà ! Oh oui ces shots de vin blanc, qui font l'effet d'un sortilège "Oubliet" pour nous les moldus, merci pour cet apérothon de malade, même si je ne m'en souviens plus ! »

Clotilde Jégousse, L1 ESPOL

« Apérothon : c’était la FOLIE. Les jeux étaient très marrant, les bières bien fraîches. Avec des L2 très cool et accueillant. mercee (cœur sur l'aspirine et le café pour la survie du lendemain) »

Garance Ingres, L1 ESPOL

Très beau témoignage de la présidente du BDE :

« Pour moi l'apérothon cette année c'était un investissement de la part de chacun, et ça a rendu la soirée agréable pour tous. D'un côté, des L1 chauds bouillants, toujours vivants malgré la difficile épreuve du WEI passée (même si certains sont sortis un peu fatigués du marathon). De l'autre des L2 pleins d'idées, beaucoup trop contents à l'idée d'accueillir la relève chez eux, comme pour leur faire une place au sein d'ESPOL. Great time and great people for a crazy night »

Témoignage du chef de team du district 3, Matthew Metivier L2 : « Organiser un WEI c'est une tâche de ouf. On était tellement soulagés que tout se passe bien.

L'apérothon était une façon de se lâcher pour nous aussi. La différence n’est pas ce qu'on fait, mais le rôle qu'on joue. C'est faire un dernier baroud d'honneur dans les rues de Lille avec nos L1 »

En résumé : une rencontre originale entre L1 et L2, qui nous a transformé en un et même seul groupe solidaire.

Autre tradition : le barathon.

Le but ? Faire le tour des bars des deux rues de la soif Lilloise (rue Masséna et rue Solférino) avec à la clé des verres à prix réduits. Toutefois, beaucoup de bruits pour un événement peu organisé : 4€ le bracelet pour au final n’avoir des réductions que dans quelques bars comme La Plage mais sans grand intérêt. Ce fut plus un moment sympathique à partager entre amis ou inconnus dans la rue bien que cela s’est transformé en un véritable marathon des bars pour trouver le meilleur.

Comme nous le témoigne très sincèrement Arthur Corman L1 à ESPOL « Barathon de la merde c’était nul, les prix n’ont pas beaucoup changé par rapport à d’habitude ! ».

P.S. : si vous n’avez pas tenté la piste noire au Base Camp, il n’est jamais trop tard…


Clara Didier


#party #bde #espol #espolove #lacatholille #apero #bars #bynight

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout