Finales NBA : les Lakers un peu plus près des étoiles.



[crédit : https://www.flickr.com/photos/ableman/]



Retour sur un match déterminant pour la course au titre :

Le match avait lieu dans la nuit de mardi à mercredi, l’enjeu est simple, en cas de victoire de Miami la série revient à 2-2, balle au centre. En cas de victoire des Lakers, 3-1, et à la clé un avantage presque définitif pour s’offrir le titre au match 5.

Bam de retour !

C’était la grosse info à quelques heures du coup d’envoi, le pivot du Heat a eu le feu vert pour prendre part au match avec son équipe. Et si c’était le déclic pour Miami, une victoire solide au match 3, un Jimmy Butler en mode Superman, le retour de Bam Adebayo, tous les ingrédients sont réunis pour avoir un beau match 4, surtout lorsqu’on sait à quel point une victoire est essentielle d’un côté comme de l’autre. C’est LE match à ne pas manquer.

Domination retrouvée par les Lakers.

Pas un match facile mais presque pour Los-Angeles. Jamais réellement inquiétés dans ce match les Lakers s’offrent ce duel sur le score de 102 à 96. Six petits points d’écart mais au fond le Heat n’a jamais semblé en mesure de l’emporter. Si le match n’a pas été aussi spectaculaire que les précédents c’est surtout parce qu’après le récital de Butler au match 3, l’égo a été touché et la réaction a été ferme, les Lakers ont tout fermé défensivement. LeBron James semble se diriger tranquillement vers une quatrième bague sans que personne ne puisse rien y faire. Cette facilité se ressent autant dans le jeu que sur ses stats. Sur cette rencontre, on sent un LeBron “moyen”, beaucoup de pertes de balles, quelques choix étonnants offensivement mais au final le King termine avec 28 points, 12 rebonds et 8 passes décisives... Voilà les stats d’un LeBron moyen... C’est aussi à ça que l’on reconnait un grand joueur, et c’est aussi pour ça qu’un scénario où James n’est pas sacré MVP des finales à la fin semble être du ressort de la science-fiction.

Point stats :

Jimmy Butler : 22 points, 10 rebonds, 9 passes décisives. Encore un très bon match, bien loin des 40 points du match précédent mais c’est assez logique puisque la défense des Lakers était plutôt ciblée sur l’arrière floridien.

Anthony Davis : 22 points, 9 rebonds, l’intérieur des Lakers est dans ses standards, toujours aussi dominant des deux côtés du terrain. C’est surtout défensivement qu’il s’est fait remarquer, ce qui explique une ligne de stats légèrement moins flamboyante qu’habituellement.

Kentavious Caldwell-Pope : assez rare pour être souligné, l’ailier des Lakers réalise un bon match, solide défensivement, agressif offensivement, ce qui lui donne 15 points, 3 rebonds et 5 passes décisives.

Le match 5 aura lieu dans la nuit de vendredi à samedi, potentiellement le dernier match de la série si jamais les Lakers venaient à l’emporter. Alors un dix-septième titre pour Los Angeles ou une victoire du Heat pour continuer d’y croire, et arracher un match 6 ? Réponse samedi matin...

Grégoire Bellière

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout