Julien Poix, « Décidez pour Lille »

Candidat n°1

Parti politique : La France Insoumise (LFI)

source : lafranceinsoumise.fr

Les 15 et 22 mars prochains, les Français vont élire le maire de leur commune respective. À la mairie de Lille, se présentent des candidats de tous bords. Soutenu par La France Insoumise, Julien Poix compte bien succéder aux trois mandats de Martine Aubry (Parti Socialiste). Trente-quatre ans, professeur d'histoire-géographie, Julien Poix se présente à la tête de la liste « Décidez pour Lille ».


Son programme est simple : redonner le pouvoir d'action aux Lillois. Cette vocation s'est faite ressentir dès la présentation de sa liste, celle-ci étant composée à 43% de citoyens novices en politique. Son but principal est de faire baisser le taux d'abstention qui s’élevait à 52% en 2014. Il veut réveiller le « peuple du silence, celui qu'on ne voit pas, sous le Beffroi » et mettre fin à la « monarchie municipale ».


Sa première proposition consacre les logements. Il souhaite créer 70% de logements sociaux en réquisitionnant des bâtiments vides et des logements vacants. Il prévoit un investissement à hauteur de quatre-vingts millions d'euros. Il compte lutter contre la « bétonisation » en développant la friche Saint-Sauveur grâce à l'aide des habitants. La liste insoumise voudrait d'autant plus accroître l'écologie à Lille en instaurant un pôle de recyclage aux Bois Blancs et des créations de recycleries dans chaque quartier de la ville. Concernant les transports en commun, « Décidez pour Lille » vise la gratuité des transports pour tous et tentera aussi d'accroître la mobilité à vélo et de créer un réseau de parkings aux portes de la ville.


À propos de la sécurité, Julien Poix entend bien miser sur une plus forte présence des forces de l'ordre. Cela passerait par la création d'un poste de police municipale dans les quartiers qui n'en possèdent pas encore, mais aussi par l'emploi de gardiens d'immeubles dans les logements sociaux. Au niveau culturel, il propose, entre autres, la création d'une grande médiathèque centrale. Concernant l'éducation des plus jeunes, « Décidez pour Lille » souhaite rendre les cantines gratuites et bio, et souhaite la construction de nouvelles écoles et crèches, des écoles-parcs et écoles-cultures ouvertes hors du temps scolaire.


Enfin, Julien Poix donne des outils aux citoyens pour leur permettre de bâtir leur ville idéale. Cela passera par le Referendum d'Initiative Citoyenne (RIC) local, l'ouverture de la mairie sans rendez-vous quatre matins par semaine, mais aussi la transformation des conseils de quartiers en tables ouvertes ainsi que le droit de vote pour tous les citoyens lors des référendums locaux.


Même s'il n'est pas le favori dans les sondages, Julien Poix compte bien faire la différence et se hisser à la tête de la capitale des Hauts-de-France.


La Rubrique culture – Julie Cervantes

0 vue0 commentaire