"La Haine"

"C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Mais l'important c’est pas la chute, c’est l’atterrissage." La Haine, 1995.

Source : https://www.bristol247.com/whats-on/film/drama/la-haine/

La Haine sort en 1995, réalisée, écrite et est en partie montée par Mathieu Kassovitz.

Mathieu Kassovitz est un cinéaste français à la fois acteur ( Le 5ème élément de Luc Besson ou encore dans Regarde les Hommes Tomber de Jacques Audiard) mais aussi producteur, scénariste et réalisateur. Après un premier long-métrage en 1993, il réalise La Haine en 1995 dont les 3 acteurs principaux sont Vincent Cassel, Hubert Koundé et Saïd Taghmaoui. Un long métrage en noir et blanc qui dépeint la violence urbaine et policière dans la cité des Mugets (78) mais pas seulement...

Mathieu Kassovitz s’inspirera de l’affaire Makomé M'Bowolé, tué d’une balle dans la tête à bout portant par l’inspecteur Pascal Compain le 6 avril 1993 au cours d’une garde à vue dans le 18ème arrondissement de Paris, qui déclarera avoir tué par accident le jeune homme et sera finalement condamné à 8 ans de réclusion criminelle en 1996.

De cette bavure policière, il s’en suit 3 jours d’émeutes.

Dans La Haine, Abdel, un jeune de la banlieue des Mugets se voit octroyer le même sort à la seule différence qu’il reste dans le coma tout au long du film. S’en suivent une fois encore des émeutes.

On découvrira alors les 3 personnages principaux, 3 amis d’Abdel; Vinz, un juif blanc emplit de violence qui désire plus que tout venger Abdel, Hubert qui s’opposera radicalement à Vinz puisqu’il ne souhaite en aucun cas provoquer la police mais désire surtout quitter la banlieue et enfin, Saïd, qui aura un rôle médiateur entre ses deux amis.

Tous les 3 ont la haine dans le film de Mathieu Kassovitz qui expose à merveille des problèmes de société, qui 12 ans après la sortie du film sont toujours d’actualité notamment avec les incidents de Clichy-sous-Bois survenus en 2005 qui ont également débouché sur de nombreuses émeutes et débats, puisque les deux policiers accusés de non-assistance à personne en danger n’ont pas été condamné, après un verdict rendu le 16 mars 2015. Si vous ne l’avez pas vu, La Haine est un film remarquable en tout point et je vous incite donc fortement à aller voir.

#lahaine #film #movie #opinion #culture #cinéma

0 vue0 commentaire