Le Bal des Folles

Victoria Mas, dans son premier roman Le bal des folles, fait renaitre les destins de femmes que les murs de la Salpêtrière ont essayé d’oublier au fil des siècles. Ce livre a été tiré à plus de 70 000 exemplaires depuis sa parution (août 2019), réédité dix fois et a reçu 4 prix littéraires dont le Prix Renaudot des lycéens de 2019.


Crédit photo : "Folies-Bergère / Loie Fuller"byMCAD Library is licensed underCC BY 2.0



L’histoire se déroule sous la 3ème République où l’éminent neurologue Jacques-Martin Charcot, qui a bel et bien existé, réalise des expériences peu conventionnelles sur les « aliénées » de son service. Ses expérimentations médicales dont la pratique de l’hypnose, sont publiques. Le Tout-Paris se rue aux séances du « grand neurologue » pour admirer son travail et prendre un plaisir malsain à se féliciter de ne pas connaitre une de ces internées. Un côté « voyeur » à la limite de la déshumanisation caractérise ces séances.

Ces « folles » - dont on comprend que la plupart ne le sont pas – se font interner de force par leur entourage masculin qui n’admet pas leur originalité, leur soif de liberté et leurs envies d’émancipation.


En tant que lecteur, on est témoin de la complicité et de la solidarité qui se créent entre ces filles et ces femmes dont la vie a été bouleversée du jour au lendemain.

Ce qui est le plus assourdissant à la lecture du roman, c’est que l’on se rend compte qu’il faudrait que ce soit ces hommes, ces profiteurs, ces pères, maris, oncles et amants qui se fassent soigner. En effet, ils ne cherchent à aucun moment - excepté un- , à les aider, les comprendre ou les faire parler de leur mal-être.


Louise la rêveuse et abusée par les hommes, Thérèse la couturière et prostituée, Eugénie la bourgeoise des esprits et la femme libre, et enfin Geneviève l’infirmière dévouée, vont vous devenir familières au long des deux cent cinquante pages du roman et vont vous donner envie de continuer à les suivre encore et encore.

C’est important de dire que ce livre à succès s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes.

MAS, Victoria. Le bal des folles. Albin Michel, 2019, 251 pages. 18,90€

Miléna Rossi

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout