Les championnes du monde mises en échec face aux russes

L’euro féminin de handball a donné son coup d’envoi ce jeudi 29 novembre avec le premier match des bleues. La compétition se prolongera jusqu’au 16 décembre. L’euro cette année se déroule à domicile, mais cela constitue pour l’instant plus un inconvénient qu’un avantage pour les françaises. En effet, ces dernières ont été battues par les russes pour leur premier match 26 à 23.

Image: https://assets.sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/medium_16_9/public/import-articles/anna-vyakhireva-france-russie-handball_1760bd40de6940f952ba1d8ea80125f1.jpg?itok=AcpHEyDI​

L’équipe de France a disputé son premier match ce jeudi face à la Russie. Une équipe difficile à affronter en début de championnat, la Russie étant l’une des meilleures équipes de handball féminin. Elle a gagné quatre titres de championne du monde, mais n’a toujours pas réussi à décrocher le titre européen, le seul qui manque à son palmarès. La Russie entend bien le décrocher cette année. Il existe en plus de ça une rivalité certaine entre les deux équipes car la France était passée à côté du titre olympique en 2016 face à cette même équipe.

Les françaises ont eu du mal à démarrer leur match face à une défense russe très solide et des attaques auxquelles elles ne pouvaient pas répliquer. La Russie a montré qu’elle était une équipe complète à la fois en défense et en attaque. Ses points forts sont ses nouvelles recrues et notamment la joueuse Daria Dmitrieva qui a inscrit 8 buts pour son pays. « On s’est fait tuer par une jeune qu’on ne connaissait pas », a reconnu la joueuse française Alexandra Lacrabère.

Mais jusqu’à la mi-temps les bleues arrivent à maintenir le cap. Elles arrivent à décrocher l’égalité au coup de sifflet, 11 partout. Elles le doivent notamment à la jeune joueuse française Orlane Kanor, encore peu connue et qui n’a été sélectionnée en équipe de France qu’en 2017. Elle avait notamment été décisive lors de la finale du championnat du monde en inscrivant 2 buts malgré son maigre temps de jeu. Jeudi la jeune joueuse a inscrit 6 buts pour l’équipe de France. Avec une forte réussite au tir elle a permis à son équipe de rester en lice à la mi-temps.

Cependant, cela ne suffira pas face à la constance de la Russie qui réussira à les mettre en échec. Elles s’imposeront à la fin du match, 26 à 23. La cause ? Des occasions manquées de contre-attaque pour la France mais aussi des lacunes techniques. Les françaises cherchent encore leurs marques en ce début d’euro à domicile.

Elles avaient pourtant donné de bons résultats en match de préparation, notamment lors de la Golden League fin novembre, face au Danemark et à la Hongrie qu’elles avaient su dominer.

Est-ce seulement le temps de prendre leurs marques ou les françaises sont-elles déjà passées à côté de leur euro ? Nous le saurons dimanche lors de leur deuxième match face à la Slovénie. Une équipe relativement facile à jouer.

Malheureusement, le match ne sera pas retransmis en clair, le handball étant un sport qui souffre d’un manque de diffusion médiatique, manque qui touche d’autant plus le handball féminin.

#handball #France #Russie

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout