Pourquoi réduire sa consommation de viande bovine ?

ujourd’hui, l’élevage bovin est une des principales causes des problèmes environnementaux.

En effet, les bovins ont besoin d’espace : 26% des terres émergées de la planète sont consacrées à leur élevage c’est à dire, à la culture de leurs aliments ainsi qu’à leur pâturage. Afin d’avoir toujours plus de terres disponibles, des forêts sont déboisées ; l’élevage bovin est la première cause de déforestation au monde.

De plus, les bœufs produisent une grande quantité de méthane, un gaz à effet de serre bien plus nocif que le CO2 puisqu’une molécule de méthane équivaut à 23 molécules de CO2. En effet, pour digérer l’herbe, les bœufs possèdent dans leur rumen (un de leur quatre estomacs), des bactéries qui la dégrade. Cette fermentation naturelle produit du méthane qui est ensuite libéré dans l’atmosphère par un renvoi de l’animal.

Enfin, l’élevage de bovins nécessite une grande quantité d’eau notamment pour cultiver leurs aliments. Cette consommation représente 8% de l’utilisation humaine d’eau.

L’impact non négligeable de l’élevage bovin sur le changement climatique nécessite un questionnement quant à notre façon de consommer du bœuf. Et si réduire votre consommation de viande vous effraie, sachez que passer à la consommation de poulet peut être une alternative aux vues de son impact sur l’environnement moindre que celui de la production de viande bovine (l’élevage de poulet représente 20% des terres et 10% des émissions de gaz à effet de serre).

Mais réduire sa consommation de viande est indispensable d’autant plus que nous en consommons bien plus que notre corps n’en a besoin.

En effet, notre corps a besoin de protéines afin de renouveler nos tissus osseux, musculaires, notre peau, nos cheveux et nos ongles ainsi que pour renforcer notre système immunitaire et nous aider à nous défendre contre les maladies. Ces protéines sont principalement d’origine animale et végétale et - bonne nouvelle - nous en consommons assez !

Le seul problème est que certes, nous en consommons assez, mais cela ne veut pas dire que nous consommons bien : notre consommation de protéines est inégale puisque nous mangeons bien plus de protéines d’origine animale que de protéines d’origine végétale. Cela peut provoquer fatigue, manque de sommeil et manque de concentration.

Ainsi, en plus d’être une nécessité pour notre environnement, la réduction de consommation de viande bovine est aussi recommandée pour notre santé. Alors, qu’attendez-vous ?

#élevage #viande

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout