Quelle différence entre la prostitution et le trafic humain?

Aujourd’hui le pôle société vous propose un article sur l’importance de la terminologie dans le cadre de la prostitution. Que ce soit dans les médias, dans les discours politiques ou encore dans les rapports d'ONGs, chacun donne un sens terminologique particulier à la prostitution. Une terminologie variante, qui a un impact sur la société mais également dans le domaine scientifique.

L’Union Européenne est l’exemple maître de l'hétérogénéité des politiques de la prostitution: si certain la régularise comme les Pays Bas ou l’Allemagne, d’autres l’abolisent comme la France ou la Suède. Pour les pays régulateurs, la prostitution est perçue comme un choix. Pour les pays abolitionnistes, elle est considérée comme une activité qui va à l’encontre de l’égalité hommes/femmes, proche du trafic humain et qui doit être abolie. Deux approches différentes sur la place de la prostitution dans une société donnée, qui posent des soucis terminologiques majeurs à l’échelle européenne.

Au Parlement Européen, ce problème de terminologie est dangereusement présent: certains membres du Parlement ne distinguent pas le traffic humain de la prostitution, d’autres souhaitent faire une distinction entre prostitution volontaire et involontaire. Le Parlement n’a pas la compétence d’harmoniser les politiques de la prostitution dans l’Union, mais elle a compétence pour régulariser, prévenir et dénoncer le trafic humain. Dans une Directive datant de 2011, le Parlement a transposé la définition de Trafic Humain par l’ONU. Cependant, nombreux sont ceux qui la critiquent trop large et ambiguë.

Comment peut-on contrer le trafic humain, si les parlementaires et les citoyens ne perçoivent pas la prostitution et/ou le trafic humain, de la même manière?

Comme le dénonce de nombreux scientifiques et universitaires, ce problème terminologique est handicapant: il faut, afin que les statistiques mais aussi la littérature académique aient du sens, une définition claire et acceptée de la prostitution.

Facile … Loin de là, plusieurs questions se posent en l’espèce: quels acteurs ont la compétence d’établir une définition clé de la prostitution à l’échelle européenne? Le Parlement? La Commission? La Cour de Justice? Certaines ONG? Les Syndicats des travailleurs du sexe? Les citoyens? … Les différentes perceptions de la prostitution par rapport au trafic humain varient considérablement à l’échelle européenne, il sera donc difficile, d’imposer une perception sur une société donnée dans l’Union.

C’est un peu le bordel non ?

Malheureusement, la question principale de cet article ne pourra pas aboutir à une réponse précise comme vous avez pu le comprendre.

Néanmoins, la prostitution, et notamment le trafic humain sont des sujets d’actualité dans les sociétés mais également à l’échelle européenne. Si vous êtes intéressé pour plus d’information sur le sujet: n’hésitez pas à regarder le débat sur le rapport de Mary HoneyBall, parlementaire européenne en 2014, pour vous donner un aperçu de l'ambiguïté du terme et l’importance du sujet.

#prostitution #unioneuropéenne #parlement #définition

0 vue0 commentaire