Stéphane Baly, « Prendre soin, renaturer, apaiser, accueillir et vivifier Lille »

Candidat n°4 Parti politique : Europe Ecologie les Verts (EELV)


Source : lilleverte2020.fr

Stéphane Baly, enseignant-chercheur en sciences de l’ingénieur et conseiller municipal délégué à la transition énergétique, se lance à l’assaut de la cité nordiste sous la bannière d’EELV. Son programme ambitieux s’axe principalement sur des mesures de transition écologique, mais laisse garde une place pour une politique d’accompagnement de la vie des Lillois.


La priorité de Stéphane Baly est de faire de Lille une ville active dans la lutte contre le changement climatique. Pour ce faire, la liste EELV propose, entre autres, de piétonniser le centre-ville, de donner la priorité aux mobilités douces comme le vélo, en ayant pour objectif d’arriver à la gratuité des transports en commun d’ici cinq ans. En parallèle, Stéphane Baly préconise l’interdiction des SUV et véhicules diesel. Ce n’est pas la seule mission qu’il se donne. En effet, son programme prévoit un fonctionnement à 100% d’énergies renouvelables à l'horizon 2035. Enfin, on y retrouve une volonté de rapprocher les Lillois de la nature, car le candidat promet aux habitants de la ville un « espace vert à moins de trois minutes de chez soi ».


Socialement parlant, le projet de cette liste est de favoriser l’entraide, en prônant notamment la création d’une mutuelle municipale, en plus de l’expérimentation du revenu universel d’existence. Le candidat EELV veut également faire de Lille une ville-refuge, en garantissant l’accès à l’eau et à un hébergement digne pour tous, mais aussi en offrant aide et écoute aux personnes victimes de violences racistes, homophobes et sexistes.


Du côté de la sécurité, il se démarque de la Maire sortante avec le refus de l’extension de la vidéosurveillance, la fin de l’armement de la police municipale, compensé par un renforcement des effectifs.


Stéphane Baly veut faire le pari du 100% bio dans les assiettes des jeunes Lillois et Lilloises, en proposant des mets locaux et de saison dans les écoles et crèches, établissements qu’il souhaite d’ailleurs « végétaliser ».


Enfin, la liste EELV rêve de rendre plus accessible la culture au sein de la métropole, en promettant la mise en place d’un « Pass découverte « 3 spectacles à 10€ » (Opéra, Théâtre du Nord, Orchestre National de Lille) ».


Donné second au premier tour avec 18% des suffrages exprimés, loin derrière Martine Aubry et ses 35% (sondage IFOP-Fiducial pour « La Voix du Nord »), Stéphane Baly peut espérer faire un bon score au premier tour, pour détenir les clés des négociations dans l’optique un éventuel ralliement PS-EELV au second tour.


Avec son programme de lutte contre le changement climatique à l’échelle locale qui cherche à répondre aux besoins quotidiens des Lillois, Stéphane Baly fera de son mieux pour obtenir la Mairie de la ville, les 15 et 22 mars prochains.


La Rubrique société - Jean Desrousseaux

0 vue0 commentaire