The Murican adventure

Philadelphia, sur les pas de Rocky.

Phily ? Une ville qui mérite qu’on s’y intéresse ! En effet, c’est d’abord une véritable pépite historique, avec la Déclaration d’Indépendance des Etats- Unis en 1776 et la Constitution américaine en 1787. Pour les amoureux d’Histoire, Independence Hall et Liberty Bell s’imposent dans votre itinéraire de voyage. Si vous voulez observer des matchs de football américain de qualité et partager avec ivresse les victoires, choisissez la ville des Eagles ( qui n’est pas une équipe de basket, désolé aux personnes que j’ai traumatisé). Celle-ci s’est vu remporter le Super Bowl 2018.

Pour les amateurs de nourriture, le « philly cheese steak », réputé dans tout le pays, est LE plat incontournable de Philly.

Sa situation géographique permet de se rendre à New York et à Washington en moins de 3 heures.

L’université de Villanova se situe à 20 min de Philadelphia en train avec un arrêt au sein du campus, comptez 7$ le trajet. La découverte du campus a été particulièrement troublante ! Pour donner raison aux clichés, j’ai eu l’impression de me retrouver dans un High School Musical version plus « élaborée », dans lequel tout le monde se retrouve autour des stars du basket, la “nova nation” a été plus intense que jamais lors de la victoire des Wildcats. Cette victoire a mis le campus en feu, littéralement. Vous l’aurez compris le sport est important à Villanova, qui possède de nombreux équipements sportifs et la possibilité de faire de nombreux sports, je me suis ainsi découvert une passion pour l’Ultimate.

Au niveau du travail universitaire, le rythme des cours est soutenable pour un élève international avec 4 cours comprenant environ 10h par semaine. Le volume n’étant pas excessif mais se compense par le niveau d’exigence des cours, notamment “ American government” dispensé par Jack Johannes, un excellent professeur qui est déjà intervenu à ESPOL.

Au niveau de la langue, je pensais pouvoir m’en sortir sans trop souffrir, c’était sans compter mes amis étrangers, tous irlandais, une découverte vraiment enrichissante (mais un véritable enfer dans les premières semaines pour les comprendre). Finalement, je suis plus apte à vous parler Irish que American. Partager une chambre de 10 mètres carrés peut paraître effrayant au début, mais c’est définitivement le meilleur moyen pour s’adapter à la vie américaine.

Le niveau de vie est assez comparable à celui de la France, des dépenses conséquentes sont à prévoir au début du semestre pour payer le “meal plan” et les frais de l’hébergement, le reste n’est lié qu'à vos dépenses personnelles.

Nova ou pas?

Choisir de partir aux Etats-Unis a sans doute été la décision la plus importante de ma petite vie, tant sur le plan économique qu’émotionnel. Si vous hésitez, partez d’un point de vue pratique : pensez-vous que vous aurez la possibilité un jour d’étudier sur un campus à 50 000 dollars l’année? Moi non, donc je suis partie dans un esprit de “maintenant ou jamais”, ce qui m’a permis de profiter pleinement de ce semestre.

Etudier à Villanova, c’est avoir la possibilité de rencontrer de nombreuses personnes, se confronter à une culture, côtoyer des étudiants excellents, en 2 ou 3h de bus se retrouver dans la jungle de New York ou dans une ville politique comme Washington.

C’est aussi être ambassadeur de la philosophie nordiste alors surtout quand on vous parlera de Paris et de vin, ne jurez que par Lille et la bière.

#exchange #espol #studentlife #experience

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout