Triste fin de tournoi pour le XV de France

Les Bleus se sont pris les pieds dans le tapis. Alors que l’équipe de France pouvait réussir à remporter le tournoi des 6 nations (victoire avec 20 points d’écart), ils se sont heurtés à une équipe écossaise déterminée qui a accompli l’exploit de faire tomber nos joueurs à domicile, 22 ans après leur dernière victoire en France (23-27).


Crédits : Archive (France Ecosse 2010), Wikimédia Commons.


Le match :

Les Bleus n’ont jamais réussi à imposer leur jeu face à des Écossais survoltés qui se sont battus pendant toutes les actions. Pourtant, l’équipe tricolore a bien entamé le match avec une pénalité de Romain Ntamack (3-0) mais le XV du chardon a réagi très rapidement et a étouffé le jeu français jusqu’à la demi-heure de jeu (7-10). Mais les Français ont su se remobiliser avant la mi-temps grâce à un essai de Brice Dulin (13-10). Ils peuvent regretter la dernière action de la mi-temps où ils étaient proches de faire le break mais ont vu leur occasion avortée par un magnifique contre de l’alignement écossais. La seconde période va se résumer à un long chassé-croisé entre les deux sélections. Au fur et à mesure du temps, les espoirs de victoire finale dans ce tournoi se sont évaporés pour nos joueurs, jusqu’au point de craquer et même offrir la victoire à l’Ecosse dans les derniers instants de la rencontre.


L’action, l’erreur fatale de Dulin :

Nous sommes dans les derniers instants de ce match et les Bleus ont déjà dit adieu à leurs espoirs de titre mais ils peuvent tout de même finir sur une bonne note en battant les Écossais (23-20). Nous sommes à la 83ème minute, l’Ecosse insiste dans l’axe mais laisse échapper le ballon, Brice Dulin le récupère et il ne reste plus qu’à le dégager pour ponctuer ce tournoi par une victoire. Cependant, le numéro 15 se ravise et décide de relancer : il est stoppé par la défense qui parvient à arracher une pénalité. Les Ecossais vont alors enchainer une longue série « Pick and Go » qui va leur permettre de marquer (23-27) et arracher un immense succès en terre française. Cette erreur est sans aucun doute le tournant de ce match et va sûrement hanter les Bleus pendant encore quelques temps.


La Stat : Le deux cartons écossais

Malgré deux cartons, un jaune pour Stuart Hogg (40ème) en fin de première mi-temps mais surtout un rouge pour Finn Russell (71ème), les Écossais ont montré qu’ils avaient des ressources et ils ont renversé des Français incapables d’exploiter leur supériorité numérique.


Bilan du tournoi, un gout amer ?

Ce tournoi laisse un goût d’inachevé à nos Français, avec des performances de hautes volées et énormément de talents, un exploit accompli face à l’Irlande et un énorme retournement de situation face au Pays de Galles, mais aussi un manque de maîtrise dans les moments importants face à l’Angleterre et l’Ecosse. Malgré ces erreurs de parcours, les Bleus ont comblé leurs supporters car ils nous ont offert des matchs sensationnels, du début à la fin, que ce soit dans le bon comme dans le mauvais. Ils nous ont fait vibrer et on a déjà hâte de les revoir avec cette fois, l’objectif d’arracher la victoire finale.



18 vues0 commentaire