Un accord « médiocre » : les concessions du Canada face au gouvernement Trump


Le 30 Septembre 2018, Washington, Ottawa et Mexico sont parvenus à un accord de libre-échange. Accord nommé Etats-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), en remplacement du traité d’accord de libre-échange nord-américain (ALENA), datant du 1er Janvier 1994.

L’ALENA visait à retirer les frontières économiques entre les pays signataires, tout en maintenant celles qui sont politiques. Après des mois de négociations avec le gouvernement Trump, l’accord obtenu par le gouvernement Canadien est jugé « médiocre », pour certains journaux tel que le Globe ou bien encore le Mail, estimant que le gouvernement de Trudeau a fait bien trop de concessions. Donald Trump a déclaré en conférence Lundi dernier que l’AEUMC est « une nouvelle historique pour notre nation et même pour le monde entier ». Quant à Justin Trudeau, il a affirmé que c’était « une belle journée pour le Canada », notamment parce ce nouvel accord permettait de « préserver les parties les plus importantes de l’ALENA ».

En revanche, il reconnaît que les concessions faites aux USA dans le secteur agricole n’étaient « pas l’idéal ». En effet face à l’incertitude économique et la menace de tarifs commerciaux américains dans l’automobile, Ottawa a accordé des concessions à son intimidant voisin américain avec un chef d’Etat qui ne bronche pas, notamment dans les secteurs du lait, de la volaille et des œufs, sous gestion de l’offre.

Le quotidien de Toronto stipule tout de même que ce document a le mérite d’éviter une absence totale d’accord, ce qui aurait pu entraîner « une guerre économique désastreuse en Amérique du Nord ».


0 vue0 commentaire