Une journée au Quai d’Orsay

Samedi 17 novembre a eu lieu la première édition de la Journée de la diplomatie. Retour sur cet évènement qui nous a plongés au cœur du travail du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères.

Samedi matin, dix heures. La première conférence, “Quelles transformations pour la diplomatie d’aujourd’hui ?”, avec en tête d'affiche Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes, fait salle comble : une retransmission est organisée sur plusieurs grands écrans, afin que tous puissent assister au débat. Ce dernier présente ainsi le métier et la vie de diplomate, avec ses enjeux et ses ambitions.

A treize heures trente a lieu la seconde conférence, “Les enjeux de la présidence française du G7”. Emmanuel Puisais-Jauvin, Jean-Pierre Thébault et Donatienne Hissard nous en dévoilent les problèmes sous-jacents, qu’ils soient logistiques, diplomatiques, économiques, politiques ou encore sociétales. On retiendra de ce débat les indices disséminés ici et là sur un renouvellement en profondeur du G7, planifié par le Président de la République pour cette année 2019.

Le débat sur “L’action de la France dans la zone Afrique du Nord & Moyen-Orient" ouvre à quinze heures trente, avec Jerôme Bonnafont, Laurence Auer, Jean-François Guillaume et Agnès Von Der Mühll. Sont ainsi abordés les thèmes du rayonnement culturel, de l’action humanitaire, de la communication, comme celui de l’apprentissage de l’arabe dans les écoles françaises.

Mais l’évènement ne se cantonne pas à des conférences : une salle de projection, des ateliers mission et un espace RH y sont aménagés : la possibilité pour les visiteurs de rencontrer les acteurs de la diplomatie actuelle et notamment les membres du MEAE (Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères).

Le Canari vous partage donc les bons plans qu’il a dénichés au cours de cette journée ; puisque, en bons Espoliens que nous sommes, nous restons en recherche constante de stages. Ainsi, pour consulter les offres disponibles au MEAE, rendez-vous sur le site www.biep.gouv.fr. Les instituts tels que BusinessFrance (https://www.businessfrance.fr/) ou AtoutFrance (http://www.atout-france.fr/) sont aussi des lieux de stage potentiels : n’hésitez pas à leur adresser des candidatures spontanées.

Pour conclure, ESPOL a fièrement porté ses couleurs lors de cette Journée de la diplomatie : en effet une trentaine d’Espoliens a dignement représenté l’école, posant nombre de questions pertinentes lors des différents débats et n’hésitant pas à soulever sans détours d’importants problèmes de société.

Une journée, somme toute, fort enrichissante, dont l’expérience sera probablement reconduite l’an prochain étant donné le succès de cette première édition.

#journéedeladiplomatie #ministèredeleurope #affairesétrangères

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout