Violette Spillebout, “faire respirer Lille”


Photo de campagne. Source : wikipédia
Photo de campagne. Source : wikipédia

Candidate n°5

Parti politique : La République en Marche ! (LaRem)


Après 15 ans aux côtés de Martine Aubry, Violette Spillebout est soutenue par La République en Marche !


A 47 ans, la candidate présente un programme avec le collectif « Faire Respirer Lille », qui se veut moderne et écologique pour une première élection. En effet, elle vise une métropole zéro carbone à horizon 2035.

Pour un centre-ville totalement piéton et la création d’espaces verts, elle mise sur une transparence totale avec les Lillois. Leur redonner un rôle d’acteurs dans la ville est l’une de ses promesses les plus fortes

.

Tranquilliser, dynamiser, rayonner : elle souhaite voir la capitale des Flandres s’épanouir avec des idées qu’elle défend depuis 2018.



Son engagement plaît principalement aux jeunes qui n’hésitent pas à se ranger #AvecViolette. Culture, droit LGBTQ+, dont la création du « Metropolitan Lille Museum » dans l’actuel Palais de Justice de Lille : la ville deviendrait finalement la capitale du design, rêvée depuis des années.


Rémi Leleu, 20 ans est membre des JAM (Jeunes Avec Macron) et a décidé de participer à la campagne. Étudiant en sciences politiques à ESPOL, il nous explique le programme de celle qu’il soutient :


Tu t’es engagé auprès de la candidate de la République En Marche de Lille, Violette Spillebout, comment en es-tu arrivé là ?


"J’ai un parcours assez classique du jeune qui s’engage pour ses idées et ses valeurs. J’ai soutenu le candidat Emmanuel Macron en 2017 comme j’ai soutenu LaRem aux législatives et le projet Renaissance pour les élections européennes. Profondément Européen, je suis convaincu que Lille capitale européenne de la Culture 2020 peut avoir un rôle encore plus important à jouer si on s’en donne réellement les moyens. Mon engagement pour Violette Spillebout est la juste continuité de mon engagement chez les Jeunes Avec Macron depuis mon arrivée à Lille. C’est une femme d’écoute, elle incarne un projet soutenu par les JAM et LaRem, elle sait parler aux jeunes, elle a construit son projet avec les Lillois et les Lilloises. On peut tous se laisser attirer par l’actualité politique nationale de notre pays, mais l’échelon municipal est le plus concret lorsqu’on souhaite s’engager. C’est là, dans le quotidien des habitants de nos communes, qu’on apprend les réalités du terrain.


Peux-tu me décrire son programme ?


Le programme de Violette Spillebout est un programme de rassemblement qui a été construit sur l’écoute des Lillois et des Lilloises pendant presque deux ans.


C’est un programme dense et il va être difficile de tout dire en quelques lignes. Lille verte est pour moi une mesure essentielle pour concevoir Lille dans l’avenir :


Trois nouveaux Bioparcs, quinze hectares de verdure au Quartier Saint-Sauveur, deux forêts urbaines, et beaucoup d’autres projets de végétalisation. Il y a également la mise en place d’un plan anti-solitude en soutenant les associations et la mise en place d’Accessibus pour les personnes dépendantes. Une des grandes causes promues par la candidate est le handicap, de ce fait on retrouve au cœur du projet la création d’une expertise « usager » pour chaque projet de la ville, une labélisation des évènements 100% accessible, « l’Access City Award » (le prix européen des villes accessibles aux personnes handicapées et âgées). Ce programme porte aussi le vivre ensemble avec une revalorisation de la Maison des Femmes Lilloises, et la mise en place de l’opération « demandez Angela », avec lequel les commerces, bars, cafés, offrent un refuge temporaire aux victimes de harcèlement de rue et d’agressions. Bref, difficile d’être exhaustif mais j’invite tout le monde à lire ce programme qui parle également des droits des LGBTQ+, de la maltraitance animale, d’accessibilité, de mobilité, de culture, de travail, de jeunesse, et bien d’autres choses encore.


Pourquoi le défends-tu ?


Premièrement ce programme incarne le changement. Il y a une envie d’offrir pour Lille une alternative à Martine Aubry, qui, malgré ses engagements sur le non-cumul de ses mandats, dans le temps, tient coûte que coûte à rester six ans de plus à ne rien faire. C’est dommage, c’est ignorer le besoin des habitants de construire un nouveau Lille. Deuxièmement ce programme c’est vouloir une ville plus verte, plus accessible, plus propre et plus sécurisée, une ville plus accueillante avec une vraie cohérence dans la gestion des mobilités. Défendre ce programme c’est croire en une ville où le vélo, les transports en commun, les mobilités douces redonnent la possibilité aux Lillois de sortir sans voiture dans Lille, et surtout de mieux y respirer. Enfin c’est porter des valeurs qui sont les nôtres notamment concernant le bien-être des personnes en difficultés, des personnes à mobilité réduite, des plus précaires, et savoir redonner confiance aux femmes dans l’espace public en portant des projets de sécurité de prévention et d’assistance.


Malgré la présence forte de Martine Aubry et les problèmes auxquels font face LaRem, es-tu confiant pour les élections ?


Martine Aubry a fait 3 mandats, et le seul moment où elle a des idées c’est pendant les campagnes électorales. Les Lillois ne sont pas dupes et veulent du changement. La République en Marche connait les difficultés que chaque mouvement ou parti peut connaître lorsqu’il essaye de faire avancer les choses, beaucoup veulent du changement et peu sont ceux prêt à changer. Lorsqu’on est face à un projet construit pour les Lillois et les Lilloises, qui porte des valeurs d’écologie, de lien social, et d’inclusion, je ne vois pas en quoi l’utilisation d’un procédé constitutionnel est un argument électoral valable pour l’opposition. Tout ce que cela prouve c’est qu’ils sont bien incapables de proposer et préfèrent se réfugier dans de la politique politicienne. Les élections sont des moments privilégiés de nos démocraties, seul l’électeur dans l’isoloir est à même de dire ce qu’il souhaite pour l’avenir de sa ville. Rendez-vous les 15 et 22 mars alors.


En 3 mots, qu’est-ce que Violette Spillebout apportera à Lille si elle est élue :


Ecologie, Ecoute, Renouveau."


10 MESURES PRIORITAIRES

1. Lille verte : végétaliser la ville

2. Sécurité : la Brigade de la tranquillité du quotidien

3. Nouvelle promenade piétonne de 5 km

4. Cantine gratuite

5. Cité des Arts et du design

6. Dynamiser le commerce de proximité

7. Plan anti-solitude

8. Micro-déchetterie dans chaque quartier

9. Assemblée citoyenne lilloise

10. Pas d’augmentation d’impôts


Troisième dans les sondages, au coude à coude avec le candidat EELV et distancée de quinze points par la Maire sortante, Violette Spillebout reste confiante : « 15% pour une candidate qui se présente pour la première fois aux élections municipales, plus de quatre mois avant la date du premier tour, c'est un score qui est extrêmement encourageant. »


Retrouvez le programme de sur son site: http://vspillebout.fr/programme/ et dans les urnes le 15 et 22 mars 2020.


La Rubrique politique - Estelle Kammerer

6 vues0 commentaire